Analyse de données - secteur distilleries - 2e semestre 2022

Catégorie
Articles techniques
Date de publication
Etat de publication
Brouillon
Rédacteur
Baptiste FRANCOIS - Distillerie Baptiste
Article précédent
Article suivant

SOMMAIRE

Commentaires de rédaction

@Vivien Starosse et @Jennifer FRAIR-ROSKIS vous voulez participer à cette publication ? 🙂

Stats à chercher :

  • liste des EA au niveau des douanes (en s200/s300)
  • liste des alambics 🙂
  • liste des 1101Z certifiés bio (agence bio)
  • nb des marques déposées à l’inpi dans le code spiritueux
Deux fois par an, nous vous proposerons une analyse des créations et de fermetures des distilleries et marques de spiritueux en France. Cette analyse sera complétée de vos remarques et questions, que vous pouvez nous adresserez ici.

Notes de l’auteur

  • Les données sont issues de :
    • La base SIRENE - donc l’ensemble des entreprises immatriculées en France dont l’activité principale est le code APE 1101Z : Fabrication d’alcool distillé
      • Elle ne prend pas en compte les activités annexes de distillation de domaines viticoles, brasseries, ou autres …
      • Elle comprend donc des distilleries (qui ont des alambics, font leur propres distillations de fruits ou plantes fermentés, ou des repasses d’alcool éthylique d’origine agricoles) et des marques de spiritueux qui créent des liqueurs (dont arrangés à base de rhum).
    • Nous cherchons d’autres bases de données à exploiter… si vous avez des idées 😊 laissez nous un commentaire en bas de l’article
  • L’ensemble des données ci-dessous et analyses peuvent être ré-exploitées librement à la seule condition de citer “Données et analyses issus du Centre de formation à la distillation : centre-formation-distillerie.com

A) Les Ouvertures d’établissements

Lien interactif du graphique :

1) Notre analyse sur les ouvertures d’établissements

  1. On note une courbe exponentielle des création d’établissements : entre 2020 et juin 2022 (2.5 ans), il a été créé plus d’établissements que sur les décennies 80, 90 ou 2000.
  2. Les trois statuts principaux des établissements 11.01Z sont SAS puis Entrepreneurs individuels puis SARL.
  3. Auvergne Rhône Alpes, Nouvelle Aquitaine et IDF sont les trois régions les plus dynamiques en créations. Pour rappel, dans ce code APE, il y a des distilleries, mais aussi des marques de spiritueux (siège social à Paris par exemple ou en Spirit Valley Charentaise).
  4. Les zones dynamiques de créations des dernières années :
    1. Nous pouvons voir un effet “côte maritimes”, par exemple sur la carte Sud Est (Méditerranée) et la carte Ouest (Bretagne)
    2. Sur l’ensemble des cartes, il y a une proximité des points foncés avec soit les axes routiers soit les grandes villes.
    3. Les six zones “chaudes” de créations sont la région de Cognac, Paris, Bordeaux, Marseille, Montpellier, Lyon.
  5. Les questions que cela nous pose, et vos commentaires :
    1. Noterait-on une dynamique différente entre les distilleries (qui distillent avec un alambic) et les entreprises qui commercialisent (liquoristeries, rhums arrangés, embouteilleurs, …) ?
    2. Ces statistiques ne montrent pas les personnes à l’origine de cette dynamiques de créations : Qui porte la dynamique de création d’établissement ? Des entrepreneurs individuels, des collectifs, ou des sociétés ?

Les ouvertures par statuts juridiques

Le premier graphique reprend les ouvertures d’établissements 1101.Z par statuts et par décennies. Les 3 dernières années, il a été créé plus d’établissements qu’en une décennie en 80, 90 ou 2000 !

Lien interactif du graphique :

Ce second graphique reprend les ouvertures pour chacune des années 2015 à 2022 par année et non par décennies. On peut voir les trois types de statuts les plus utilisés ces dernières années : SAS puis Entrepreneur individuel puis SARL.

Lien interactif du graphique :
Les ouvertures par régions

Les cinq régions qui ont connus le plus de créations en 2021/2022 sont :

  • Auvergne Rhône Alpes = 32
  • Nouvelle Aquitaine = 29
  • Île de France = 26
  • PACA = 22
  • Occitanie = 20

Pays de Loire et Haut de France sont les deux régions avec le moins d’ouvertures en deux ans : 7 chacune.

Les DOM/TOM ont eu 20 créations entre 2021 et début 2022.

Lien interactif du graphique :

Lien interactif du graphique :

Carte des ouverture

La carte interactive est disponible ici : https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1R1ZZ9A2cQ15O7uJvApN0L2xaWU_ysrM&hl=en_US&ll=47.00201588335742%2C2.1920846483553764&z=7 Ci-dessous, nous vous proposons un zoom par régions. Plus le point est vert foncé plus la création est récente.

Sud Est
image
Sud Ouest
image
Ouest

image
Nord / IDF
image
Est
image

2) Zoom sur les établissements agricoles

Lien interactif du graphique :
  1. Le secteur des spiritueux est forcément basé sur des approvisionnements agricoles. Cependant, depuis 2005, plus aucune création d’établissement ne se fait sous statut juridique agricole.
  2. Il reste des entreprises agricoles qui distillent, mais nous pouvons constater que ce n’est pas le lien à l’activité agricole qui définie juridiquement les établissement de distillation mais plus l’acte de transformation artisanale ou industrielle, ou le commerce.
  3. Les questions que cela nous pose, et vos commentaires :
    1. Quelle proportion d’alambics sont encore détenus par des sociétés agricoles ? Car il y a des viticulteurs et cidriculteurs par exemple, qui ne sont pas en APE distillation, mais qui ont des alambics.
    2. Comment s’approvisionnent les entreprises 1101.Z ? Les entreprises peuvent ne pas produire leurs matières premières, mais l’importent-elles ou est-ce des partenaires locaux ?

B) Les Fermetures

Lien interactif du graphique :

1) Notre analyse sur les fermetures d’établissements

  1. Il y a de nombreuses fermetures à 3 ans et moins, quelles en sont les causes ?
  2. Est-ce que la proportion d’entreprises qui ferment est la même que dans les autres secteurs d’activité ?
  3. En 2019, il y a eu un pic de fermeture d’entreprises sous statut d’Entrepreneurs Individuels (dont 32 seulement en Nouvelle Aquitaine !)… On va creuser la raison, mais nous sommes preneurs de votre avis 🙂

Lien interactif du graphique :

Lien interactif du graphique :

Vous pensez qu'il manque des données, et des références dans les analyses ? Vous souhaitez nous faire un commentaire de votre point de vue ? Dites le nous à contact@centre-formation-distillerie.com

Merci.

Baptiste FRANCOIS

-------

Vos commentaires et mises à jour de l’article :

carte bio de nicolas :

Salut Baptiste, voici une première extraction.

C’est pas simple, ça génère de l’objet JSON à convertir en données tableau.

Il y a environ 108 000  entrées au total dans leur base.

Si on exporte ceux dont l’activité comporte le mot clé alcool (pour NAF 1101Z - Production de boissons alcooliques distillées) on arrive sur un peu plus de 6000 entrées (le fichier en PJ) avec le champs code NAF que tu peux filtrer ensuite sur NAF 1101Z  .

Je vais géocoder les 6000 entrées pour voir ce que ça donne.

image
image
image
Export Bio-Alcool.xlsx1880.2KB

commentaires vivien :

Salut Baptiste,

Je viens de regarder ces infos 😊 Voici quelques retours :

En l’état c’est très dense en données, les visuels (la carte et graphiques) ne sont donc pas facilement lisibles.

Pourtant un visuel vise à synthétiser un message pour le rendre + impactant.

1. Carte de France :

Par exemple :

  • Carte : découper la France en Régions avec le nombre de créations en vert (+) et le nombre de fermetures en rouge (-) ?
  • Carte : découper la France en Départements avec le nombre de distilleries / marques existantes au premier semestre ?

2. Ouverture d’établissements

image

Le sujet des statuts juridiques des entreprises te semble important ? Il y a 2 graphiques sur ce même sujet. Si oui, pourquoi ? 🤔

Le second graphique avec cette courbe exponentielle est plus parlant.

Il montre clairement l’explosion du secteur ces 20 dernières années avec une accélération en 10 ans.

Une analyse intéressante me semble être la localisation des créations / fermetures pour identifier les zones géographiques en dynamisme.

Une autre serait la création de distillerie (production) VS de marques, permettant également de clarifier ce qui porte la dynamique de création (ce qui se cache derrière).

3. Zoom sur les établissements agricoles

Cette analyse qui rappelle la nécessité de l’approvisionnement agricole est essentielle.

Tu remets ainsi au coeur du secteur des spiritueux la dimension mont, lien à la terre / au terroir / aux écosystèmes vivants.

Un réel point de questionnement au regard de la création de marques « hors-sol ».

Cependant, est-ce que le statut juridique agricole est suffisant pour poser un diagnostic ? Ce Statut agricole + distillerie = modèle de ferme distillerie.

Une distillerie qui s’entoure de partenaires agricoles est aussi intéressante dans son modèle…

4. Fermetures d’établissements

Même retour pour que les ouvertures, est-ce que le statut juridique est l’angle pertinent de traitement des données ?

En conclusion, il y a des « hypothèses » que l’on peut formuler comme :

  • explosion de la création de marques (sans distillerie, principe de l’embouteilleur)
  • dynamisme de création dans toutes les régions (nouvelle génération de néo-ruraux / amateur d’artisanat)
  • fermetures liées au covid
  • fermetures liées au départ à la retraite d’une génération

Est-ce que ces données et leur traitement permettent de valider et soutenir ces hypothèses ?

Voilà j’espère que ce retour constructif te sera utile ! 😃

A demain,